Notre histoire

Les créateurs

Lucile Delpon

(Fondatrice)

Romain Delpon

(Cofondateur)

Les P’tits Mâchons Delpon c’est l’histoire de 2 jeunes un peu fous, attachés à leurs racines, passionnés de gastronomie et amoureux des bonnes choses. Lui, les deux pieds dans le fumier depuis sa plus tendre enfance, bercé par la vie paysanne et animé par le désir fort de suivre les traces de son papa agriculteur. Elle, créative, curieuse et amoureuse de la cuisine, c’est derrière les fourneaux qu’elle met toujours un point d’honneur à régaler les papilles de ses convives.

C’est donc tout naturellement qu’en 2019, ils décident de se lancer dans le grand bain. Ils souhaitent partager avec les autres leurs découvertes culinaires et refaire découvrir les produits qui ont fait le goût de notre enfance en respectant la nature, les hommes et les animaux. Tous les produits sont rigoureusement sélectionnés par les créateurs de la marque, créés et élaborés en partenariat avec des professionnels des produits du terroir. A vos marques, prêts, goûtez!

La marque

La marque Les P’tits Mâchons Delpon est née en 2019, avec la ferme ambition de mettre à l’honneur le savoir-faire précieux et les délicieux produits de nos petits producteurs fermiers. Les P’tits Mâchons Delpon c’est une large gamme de produits rigoureusement sélectionnés par les créateurs de la marque, créés et élaborés en partenariat avec des professionnels des produits du terroir.

Ensuite, c’est l’association de ces hommes et de ces femmes, fidèles ambassadeurs de la marque, qui s’engagent avec Les P’tits Mâchons Delpon, pour assurer aux consommateurs une totale transparence, une fraîcheur et une qualité des produits inégalées.

Le nom

Le Mâchon : qu'est ce que c'est ?

C’est ce petit encas lyonnais que partageaient aux premières lueurs du matin les canuts et les tisserands de soie de la Croix-Rousse. Pas question de se prendre au sérieux pour ce moment idéal à rire entre collègues et amis autour d’une bonne tablée mais on ne badine pas non plus avec les bonnes choses!

Ce sont les coudes posés sur la nappe à carreaux d’un petit bouchon lyonnais que tout se jouait. Au menu traditionnellement se dégustaient : cervelle de canut, tablier de sapeur, grattons, andouillettes, le tout arrosé de Beaujolais et de Mâconnais.